Copyright DYNAVIVE, la dynamisation de la vie ! - RETOUR AU SITE WEB - 

  Les 3 principaux Gaz polluants - Leurs effets, leurs Pathologies

Dioxyde de Soufre, Particules fines et Ozone troposphérique

Source : "L'impact de la pollution sur la santé en Ile-de-France" - 1992 - Ministère de l'Environnement
et ERPURS)


Dioxyde de Soufre
SO2


Origine :

• Pour l’essentiel, il provient de la
combustion de combustibles fossiles contenant du soufre , comme le fioul et le charbon.

• La pollution est la plus aiguë en hiver à cause du
chauffage. Les transports sont responsables de 12 % des rejets.

• Les teneurs moyennes annuel-les ont décru de plus de 85 % en région parisienne en 35 ans.

Effets sur le corps :

• Ce
gaz irritant, constitué d'un mélange acido-particulaire, peut déclencher des spasmes chez l’asthmatique, augmenter la toux, la gêne respiratoire chez l’adulte, et chez l’enfant faire baisser sa capacité respiratoire, provoquer un excès de toux ou crises d’asthme.

Pathologies :
Pour le SO2, le niveau de base est de 7 µg/m3.
• Des accroissements jusqu’à
23, 77 et 107 µg/m3 (moyennes journalières) s’accompagnent respectivement de :

4, 8 et 10 % du nombre de décès pour causes cardio-vasculaires.
6, 12 et 14 % du nombre d’hospitalisations pour asthme chez les enfants et de 5, 10 et 11% de celle des ischémiques de coeur.
4, 17 et 25% du nombre quotidien de visites à domicile de SOS médecins pour asthme et de 2, 10 et 15 % pour maux de tête.
9, 19 et 22 % du nombre d’arrêts de travail à EDF-GDF pour affections respiratoires.

Particules fines
(mesurées par l'indice de fumées noires)

Origine :

Les transports et surtout les véhicules diesels sont responsables d’un tiers des rejets des particules en suspension.

• Pour le reste, elles proviennent de
combustions industriel-les, de l’incinération, du chauffage.

• Les teneurs ont globalement diminué des deux tiers depuis 1960 , mais
les niveaux aumen-tent considérablement en ville à cause de l'augmentation du parc de véhicules diesels.

Effets sur le corps :

• Diverses études publiées notamment aux Etats-Unis font apparaître une forte corrélation entre la concentration de particules et
l’augmentation de la mortalité d’origine cardio-vasculaire.
• Des études sur les animaux ont confirmé qu’à des concentra-tions élevées, les particules provenant des
moteurs diesel peuvent avoir un effet cancérigène.
• Ce sont les particules moyennes et fines (0.01 à 3 µm de diamètre) qui
pénètrent profondément dans les poumons et restent bloquées au niveau alvéolaire.

Pathologies :

Pour les poussières, le niveau de base est de 11 µg/m3.
• Des accroissements jusqu’à
26, 74 et 111 µg/m3 (moyennes journalières) s’accompagnent respectivement de :

2, 5 et 6 % du nombre de décès pour causes cardio-vasculaires.
2, 5 et 10 % du nombre d’hospitalisations pour causes respiratoires et cardio-vasculaires.
4, 18 et 30 % du nombre de visites à domicile de SOS médecins pour asthme et de 6, 14 et 17 % pour maux de tête.

Ozone troposphérique
O3

Origine :

• L’ozone troposphérique résulte de
réactions chimiques entre les hydrocarbures imbrûlés, les oxydes d’azote et l’oxygène sous l’effet du rayonnement solaire. Les transports en sont indirectement responsables.

• La formation de polluants sous l’influence de l’ensoleillement est appelée
pollution photo-chimique ou « smog ».

Les pointes sont de plus en plus fréquentes.

Effets sur le corps :

• Ce
principal agent de la pollution photo-oxydante est un gaz agressif qui pénètre jusqu’aux voies respiratoires les plus fines.

• Il peut provoquer des
irritations oculaires, de la toux et une altération pulmo-naire surtout chez les enfants et les asthmatiques.

• Les effets sont majorés par les exercices physiques.

Pathologies :

Pour ce polluant, le niveau de base est de 3 µg/m3.
• Des accroissements jusqu’à
20, 81 et 103 µg/m3 (moyennes journalières) s’accompagnent respectivement de :

1, 5 et 6 % de la mortalité totale non accidentelle.
3, 15 et 19 % du nombre d’hospitalisations de personnes âgées pour maladies respiratoires chroniques.
12, 22 et 24 % du nombre de visites à domicile de SOS méde-cins pour maladies respiratoires des enfants et de 11, 19 et 27 % des visites pour pathologies de l’œil.
Copyright DYNAVIVE, la dynamisation de la vie ! - RETOUR AU SITE WEB -